lundi 26 juillet 2010

Still Grey

Rupert reappeared with his Australian girlfriend Ady on Friday and stayed over the weekend. They looked at some interesting houses above Massat which were for sale and are definitely interested in three of them...but which one of them!

Monday to Friday 9 til 5 is now spent working at Pont de la Taule, then back home for a snack before starting the evening job - looking after the farm. Feels like a few years ago when I had to build the barn and re-roof the house in 8 weeks. Still, it keeps me lean and in 3 weeks or so it'll mostly be over.

On Saturday I installed the stairwell cupboard in John and Sandrine's gite (with help from John). Took 6 hours to fine tune the fit then do the final assembly and finishing, but it looked fine in the end.

Sunday after scything all the fields I had an afternoon off! Ian invited Alun and Breezy, Rup and Ady and I for a BBQ. Was nice to sit down. In the evening the first potato plant was lifted for some new potatoes and the meagre onion harvest was lifted. The onion bed is now dug over ready for leeks as the onions won't last me more than a few weeks.
The rest of the vegetables are doing well but just need some sun. The weather has been grey like the photo below for what seems like forever, thanks to a static high pressure system off the Spanish coast.

Today I got most the carcassing done in the bathroom at Pont and this evening after moving the sheep back up from Paul's field I started re-fencing field 3

Rupert reparut avec sa petite amie australienne Ady le vendredi et le reste du week-end. Ils se regardèrent quelques maisons intéressantes qui ont été au-dessus de Massat en vente et sont certainement intéressés à trois d'entre eux ... mais l'un d'eux!

Du lundi au vendredi de 9 til 5 est maintenant de travail consacrées à Pont de la Taule, puis retour à la maison pour une collation avant de commencer le travail du soir - s'occuper de la ferme. Se sent comme il y a quelques années lorsque j'ai eu à construire la grange et refaire le toit de la maison en 8 semaines. Pourtant, il me tient maigre et en 3 semaines ou il sera le plus souvent au cours.

Le samedi, j'ai installé l'armoire dans la cage d'escalier John et gite de Sandrine (avec l'aide de John). A pris 6 heures à peaufiner l'ajustement puis effectuez l'assemblage final et la finition, mais il se passait bien à la fin.

Dimanche après fauchage tous les champs j'ai eu un après-midi au large! Ian invité Alun et Breezy, Rup et Ady et moi pour un barbecue. C'était agréable de s'asseoir. Dans la soirée, la première recolte de pomme de terre a été levée pour quelques pommes de terre nouvelles et de la récolte de l'oignon maigres a été levée. Le lit d'oignon est maintenant creusé plus prêt pour les poireaux que les oignons ne me durer plus de quelques semaines.

Le reste des légumes se portent bien, mais juste besoin de soleil. Le temps a été gris comme la photo ci-dessous pour ce qui semble une éternité, Merci à un système à haute pression statique large des côtes espagnoles.

Aujourd'hui, j'ai fini plus de charpente dans la salle de bain à Pont et ce soir après le déplacement de la brebis sauvegarde du champ Paul, j'ai commencé l'escrime à nouveau le champ 3

lundi 19 juillet 2010

Annus Horribilis

It's official, 2010 has been an unmitigated f***ing disaster.

The latest 'kick in the balls' is that the 180 bales of hay in Paul's barn have got mildew. The whole lot will have to be thrown out and burnt. Seems the heavy rain which soaked the bales ruined them for good. Only the 138 bales of second quality hay in Larcher's barn looks like being OK for the winter.

C'est officiel, 2010 a été une catastrophe!

Les 180 balles de foin dans la grange de Paul ont eu le mildiou. Le tout devra être jeté dehors et brûlé. Semble la forte pluie qui imbibé les balles sont les abimes. Seuls les 138 balles de foin dans la grange de Larcher ressemble à être OK pour l'hiver.

dimanche 18 juillet 2010

The Weather Improves

At last, a hot, cloudless and NOT humid day. After the last few finishing touches to John and Sandrine's cupboard (prior to fitting), I went over to the new field no 10 with the chainsaw. No problems with the back this time and after clearing all the fallen trees and removing all the overhanging branches, I returned with the scythe to finish the tidying up. Just a huge, old (rotten) fallen tree to clear and some fencing still to do.

After a light lunch I went over to Pont de la Taule to prepare a list of works and to measure up for a shopping list of materials that are still required.

When I got back in the the late afternoon, I could hear that the sheep were in the woods (and not the barn). In fact they were shut up in field no 8. I can only deduce that someone let them out accidentally and in trying to herd them back only succeeded in chasing them down into woods. Once they were in the field they decided to shut the gate and make a quick exit.

Another perfect day is forecast for tomorrow, but I need to shop for food, get chicken feed and materials for Pont de la Taule. Shame as I could really do with a good day in the mountains.

Enfin, une journée chaude et sans nuage et non humide. Après donner les dernières touches a la étagere de John et Sandrine (et montage aussi), je suis allé vers le nouveau champ n ° 10 avec la tronçonneuse. Pas de problèmes avec le dos cette fois et après tronconner tous les arbres tombés, je suis retourné avec la faux pour terminer le rangement. Encore une grande, vieille (pourri) arbre tombé dégager.

Après un déjeuner léger Je suis allé à Pont de la Taule de préparer une liste d'œuvres et de mesurer pour une liste d'achats qui sont encore nécessaires.

Quand je suis rentré dans l'après-midi la fin, je pouvais entendre que les moutons étaient dans les bois (et pas dans la grange). En fait, ils étaient enfermés dans le champ n ° 8. Je ne peux que déduire que quelqu'un leur laisser sortir accidentellement et en essayant de les rassembler arrière seulement réussi à les pourchasser dans les bois. Une fois qu'ils ont été dans le domaine, ils ont décidé de fermer la porte et de faire une sortie rapide.

Une autre journée parfaite est prévue pour demain, mais j'ai besoin d'acheter de la nourriture, se nourrir de poulet et de matériaux pour Pont de la Taule. Honte que j'ai l'envie de faire une bonne journée dans les montagnes.

vendredi 16 juillet 2010


After working for a couple of days the rotovator has died again and despite doing everything we can think of it just won't start...really bloody frustrating.

An English couple want to rent my house at Pont de la Taule for 6 months, starting in about 4-5 weeks it's all hands on deck starting Monday to get the huge amount of works completed that are required to make it habitable. Meantime I'm trying to finish all the other outstanding works, mainly a complicated set of cupboards/shelves that sit in the well of the staircase in John and Sandrine's gite.

Rupert stayed over yesterday on his way to the off-road event in the Spanish Pyrenees which he helps to set up each year. He's coming back with his Australian girlfriend in a week or so's time.

The weather is slowly getting less humid and less cloudy but it's still poor for this time of year and with the humidity comes the flies...they're driving me mad.

Après avoir travaillé pendant quelques jours, le motoculteur est décédé à nouveau et malgré tout faire nous pouvons penser qu'il ne sera pas juste de démarrer ... vraiment frustrant.

Une couple d'Anglaise voulez louer ma maison à Pont de la Taule pour 6 mois, à partir de quatre ou cinq semaines... c'est "tout le monde sur le pont" à partir de lundi pour obtenir la quantité énorme de travaux achevés qui sont nécessaires pour le faire habitable. En attendant, je vais essayer de terminer tous les autres choses , principalement un ensemble complexe d'armoires / étagères qui sont assis dans la cage de l'escalier de John et gite de Sandrine.

Rupert séjourné ici hier. Il revient avec sa petite amie australienne dans une semaine.

Le temps est lentement obtenir moins humide, mais il est encore pauvre pour ce moment de l'année et avec l'humidité provient des mouches ... ils me rend fou.

mardi 13 juillet 2010


A really good sleep last night - over 10 hours and just what I needed. Philippe (who's staying in the barn) who loves fettling with old engines, was very interested in the 1960's MotoStandard T73 rotovator (2 stroke) I recently picked up but haven't managed to get going yet. We spent a couple of hours cleaning filters and the carburettor and generally tinkering. After a bit of internet searching we deduced that the spark plug fitted was the wrong one.

After lunch we went to St G, so that Philippe could look at chainsaws and I could look for a hay tedder/windrower. Neither of us found what we were looking for, but we did pick up some spares for the rotovator. All evening we worked on the thing and thanks to Philippe's knowledge and experience he eventually worked out the condenser was at fault. The other Philippe (my neighbour) gave us a hand and an old condenser off a citroen van and following some soldering by Philippe we got the thing running! The petrol tank needs a really good clean as it's full of rust and there's some more carburettor fine tuning to do, but hey, another backache saving device is now working.

Un sommeil très bonne nuit dernière - plus de 10 heures et juste ce dont j'avais besoin. Philippe (qui restant dans la grange) qui aime ébavurage avec les moteurs anciens, a été très intéressé par le motoculteur Motostandard 1960, T73 (2 temps) J'ai récemment repris, mais n'ont pas réussi à démarrer pour le moment. Nous avons passé une couple d'heures de nettoyage des filtres et le carburateur et généralement bricolage. Après un peu de recherche sur Internet nous avons déduit que la bougie a été équipée d'un mauvais.

Après le déjeuner, nous sommes allés à St G, afin que Philippe pourrait se pencher sur les tronconneuse et moi essayer de trouver un pirouretteur / andaineur. Aucun de nous avons trouvé ce que nous cherchions, mais nous avons ramasser des pièces de rechange pour le motoculteur. Toute la soirée nous avons travaillé sur la chose et ,merci à la connaissance de Philippe et de l'expérience il a décidé finalement que le condenseur a commis une faute. L'autre Philippe (mon voisin) nous ont donné un coup de main et un vieux condensateur d'une quatre L et en suivant quelques brasage par Philippe nous avons obtenu la chose en marche! Le réservoir d'essence a besoin d'un très bon nettoyage car elle est pleine de rouille et il y a un peu plus de ajuster de la carburateur a faire, mais bon, un autre mal de dos dispositif d'économie fonctionne maintenant.

lundi 12 juillet 2010

Wild food

The huge cep (no it's not a loaf of bread) and my cherry liqueur

Now the hay is all safely stowed away in the barns and the machinery has been cleaned, the fields were all scythed very early this morning to get rid of the last 10 days of bracken growth. After a cuppa tea, I walked down to the village by a circuitous route finding a huge cep on the way and bumping in Paul. After a quick drink at his, I popped into see Minsou and Louise before picking 1lb of bitter cherries from La Pelade which are now seeping in vodka to make some cherry liqueur which should be ready for Christmas.

The vegetable garden is last doing much better: fresh peas, radishes and lettuce, the spinach is just about ready to start picking, potatoes will be done in few more weeks, the carrots are up, the tomato plants bushy (though no fruit yet) and the courgette is flowering. Only the onions are poor - I'll have to get some leeks going to keep me through the winter.

Maintenant, le foin est tous rangés en toute sécurité dans les granges et les machines ont été nettoyées, les champs ont tous été fauchés très tôt ce matin pour se débarrasser des 10 derniers jours de croissance fougères. Après un thé, je me promene vers le village par une route détournée et trouve un cep énorme. Après un petit verre à chez Paul, j'ai visité Minsou et Louise avant recolter un barchette des cerises amères de La Pelade. Elles sont maintenant s'infiltre dans la vodka afin faire quelques liqueur de cerise qui devrait être prêt pour Noël.

Le potager fait beaucoup mieux enfin: petits pois, les radis et les laitues frais sur la table, les épinards sont sur le point de commencer à récolter, les pommes de terre se fera en quelques semaines de plus, les carottes sont pousser, les plants de tomates touffue (mais pas de fruits encore) et la courgette est len fleur. Seuls les oignons sont pauvres - je vais semencer des poireaux à me garder pendant l'hiver

samedi 10 juillet 2010

Final round of baling

Cloudy and drizzly this morning and the chances of the saving the hay looked slim. Sophie, Philippe and Pierre are staying in the barn from today so I moved the sheep down into Paul's field (field 9) early in the morning. After the scything under the electric fence and taking them water and salt I headed to St G for some supplies. By 1.00 the weather had cleared and was rapidly returning to the blisteringly hot temperatures of Thursday. The sheep were being mobbed by horse flies now the temperatures had risen so I put them back in the barn.

I spread the windrows, had a quick bite to eat then set to making them back again - the hay was already dry! After baling the first of three rows Sophie and Philippe came to help, I couldn't have done it without them. At 8.00 despite the heat, humidity and several rumbles of thunder we finished another 133 bales (denser this time too, after some more adjustments). In total that's 255 off field 4, and about 310 overall. A surplus of 200 to sell to pay for straw, maize and vet's fees.

Nuageux et pluvieux ce matin, et les chances de sauver le foin paraissent faibles. Sophie, Philippe et Pierre sont en séjour dans la grange à partir d'aujourd'hui alors j'ai déplacé mes brebis dans le champ de Paul (champ 9) tôt le matin. Après la fauche sous de la clôture électrique et porter de l'eau et le sel je me suis dirigé vers St G pour les provisions. 1h00 le temps s'était éclairci et a été rapidement revenir à des températures torrides du jeudi. Les moutons ont été pris d'assaut par les taons maintenant les températures avaient tellement augmenté donc je les remettre dans la grange.

J'ai étendu les andains, a eu une morceau rapide pour manger ensuite de les rendre de nouveau - le foin était déjà sec! Après la mise en balles de la première de trois andains Sophie et Philippe sont venus m'aider, je n'aurais pas pu le faire sans eux. À 8h00, malgré la chaleur, l'humidité et plusieurs grondements de tonnerre, nous avons terminé une autre 138 ballots (plus dense, cette fois encore, après quelques ajustements plus). Au total, c'est 262 hors champ 4, et environ 318 en totale. Un excédent de 200 à vendre pour payer pour de la paille, le maïs et les fracteurs de la vétérinaire.

vendredi 9 juillet 2010

No more sun

Grey, hot and humid today. The piles of bales were unstacked to get some air, then all the hay that had been soaked and squashed by the storm was fluffed up and turned. 8 trips with the car and trailer to load, unload then stack the 123 bales in Paul's barn, then with rain looking increasingly likely, all the hay was raked back into windrows - more to let the ground beneath dry than to protect the damp hay from another soaking.
Grass all gone from here!
But will this ever dry?

My back held out until I tried to take a sock off to have a shower when I pulled it again. Some urgent work at John and Sandrine's gite and now at 6.00pm I can relax...until tomorrow morning. Weather forecast is now for fine mornings and stormy afternoons for at least next 4 days. Probably the remaining hay is a write-off, but I have to try to save it.
The only appearance of the sun today

No doubt the next week will be frustrating and exhausting.

Gris, chaud et humide aujourd'hui. Les piles de balles ont été enlevé pour prendre l'air, puis tout le foin qui a été trempé et écrasé par la tempête fit bouffer et se retourna. 8 voyages avec la voiture et la remorque pour charger, décharger puis empiler les 123 balles dans la grange de Paul, puis avec de la pluie plus en plus probable, tout le foin a été ratissé en andains encore - plus de laisser le sol sous sec que pour protéger le foin humide de une autre trempe.

Mon dos a tenu jusqu'à J'ai essayé de prendre une chaussette hors de prendre une douche quand je l'ai blessé à nouveau. Des travaux d'urgence, à John et gite de Sandrine et maintenant, à 18h00 je peux me détendre ... jusqu'à demain matin. La météo est maintenant matins au soleil et après-midi orageux pendant au moins 4 jours suivants. Probablement le foin qui reste est abimer, mais je dois essayer de le sauver.

Sans doute la semaine prochaine sera frustrant et fatigant.

jeudi 8 juillet 2010


The bee sting on my foot was agony last night and I had to try to painfully massage the poison away from the swelling at about 2.00am as I couldn't walk.

In the morning out at 7.30 to start re-spreading the hay. Took about 2 1/2 hours by which time it was time to start all over again turning it. Blisteringly hot 37 in the shade and off the scale of my thermometer which goes up to 48 degrees in the sun, so probably 50+. At noon I went for a cold shower and saw that Meteo France had revised their forecast to "rare showers" in the afternoon. In 50 degrees of heat "rare showers" don't exist...what it meant was huge thunderstorms! No break, I carried on trying to prepare the lower part which had been cut, about 3/5 of the total, for baling. It was easily dry enough in the tropical heat. But I needed several cold showers and about 7 litres of drinking water to continue in the heat without sunstrtoke. It took all afternoon to rake it into 3 windrows for baling and the last row was baled in the beginnings of the storm at 7.00. 123 bales just off this lower part.
My first successful capture of lightning on film

The storm has been intense with about 3-4 inches of rain, hale the size of marbles and masses of thunder and lightning. Been going for 2 1/2 hours so far. The rest of the hay may be ruined as the forecast is now poor for several days. The bales are stacked in 6's and 9's so hopefully they'll be OK.

La piqûre d'abeille sur mon pied était un supplice la nuit dernière et j'ai dû essayer de massage péniblement le poison loin de l'enflure à environ 2h00 que je ne pouvais pas marcher.

Dans la matinée, à 7h30 à commencer à re-diffuser le foin. A pris environ 2h30 en ce moment, il était temps de recommencer le tournant. 37 dégrés à l'ombre et hors l'échelle de mon thermomètre qui monte à 48 degrés au soleil, alors, probablement, 50 +. A midi je suis allé pour une douche froide et j'ai vu que Météo France a révisé ses prévisions à la "averses rare" dans l'après-midi. Dans 50 degrés de chaleur "averses rare" n'existent pas ... ce qu'il voulait dire orages énormes! Sans arrête, j'ai essayé de préparer la partie inférieure qui avait été coupée, environ 3 / 5 du total, pour mise en balles. Il a été facilement assez sec dans la chaleur tropicale. Mais j'avais besoin de plusieurs douches froides et environ 7 litres d'eau potable de continuer dans la chaleur sans sunstroke. Il a fallu tout l'après-midi à ratisser en 3 andains pour mise en balles et la dernière ligne a été emballé dans les débuts de la tempête à 7,00. 123 balles juste à côté de cette partie inférieure.

La tempête a été intense avec environ 7-10cm de pluie in 2h30, de la graille la taille de billes et des masses de tonnerre et d'éclairs. Le reste du foin peut être ruiné par la prévision est maintenant pauvre pendant plusieurs jours. Les balles sont empilées en 6 et 9 de la sorte, espérons qu'ils seront OK.

mercredi 7 juillet 2010

Hay again

The sickle bar mower cuts amazingly well and really close to the ground (sometimes through the ground!). I think there will be easily 100 bales from the part of field 4 that I've cut if I can get them all in before the rain. Philippe and John helped me rake it into windrows tonight to minimise the wetting by the dew. Took us until well after dark.

Having only ever been stung by neighbour's bees once before, I was stung 4 times today! Bloody hurt too, one on my foot has made it swell up like a balloon. I'll have to ask if they've bought any new ones recently. Either they don't like the heat or they're just aggressive.

La barre du coup coupe incroyablement bien et vraiment près du sol (parfois dans le sol!). Je pense qu'il sera facilement 100 balles de la part du domaine 4, que j'ai coupé si je peux ramasser tous en avant la pluie. Philippe et John m'ont aidé à le râteau en andains soir pour minimiser le mouillage par la rosée. Nous a fallu attendre bien après la noirceur.

N'ayant jamais été piqués par des abeilles des voisins plus que une fois avant, j'ai été piqué 4 fois aujourd'hui! L'un sur mon pied a fait gonfler comme un ballon. Je vais devoir demander si ils ont acheté de nouvelles récemment. Soit ils n'aiment pas la chaleur ou ils sont simplement agressif.

mardi 6 juillet 2010

More hay making

After a slow morning phoning around for an osteopath appointment I finally got one for 5.00pm. I spent the rest of the day relaxing and trying to keep the back moving. The Osteopath didn't fill me with confidence but she was sure that there was no 'damage' to my back/discs etc. Purely a muscular problem which some stretching/exercises and rest should quickly sort out.

It was overcast but warm most of the day and there are three hot sunny days forecast to follow. Everyone is cutting their grass for hay, so I decided to follow suit. The sickle bar mower had it's first test and after a bit of fettling is working very well. I cut about a 1/3 of field 4 before it was dark and will make it a 1/2 early tomorrow morning. As I'll have to turn it by hand, I won't do the whole field.
I figure tomorrow it just needs spreading out and by Thursday noon when it'll need a good turning, my back should be well on the road to recovery. The baling might be more strenuous. If it all goes well, I'll pass my minimum requirement of 100 bales of hay for next winter.

Après une matinée de téléphone pour un rendez-ostéopathe, j'ai finalement eu un pour 17h00. J'ai passé la reste de la journée de détente et d'essayer de garder le dos en mouvement. L'ostéopathe ne me remplir de confiance, mais elle était sûre qu'il n'y a eu aucun dommage dans mon dos/disques purement un problème musculaire qui quelques étirements et exercices et de repos devrait rapidement régler.

Il était couvert mais chaud presque toute la journée et il y a trois journées chaudes et ensoleillées devraient suivre. Tout le monde est fauché leurs herbe pour le foin, alors j'ai décidé d'emboîter le pas. La barre du coup avait sa faucille premier essai et après un peu d'ébavurage fonctionne très bien. Je coupe environ un tier du champ 4 avant il faisait nuit et il sera un moitie demain matin. Comme je l'ai aurez à le faire tourner à la main, je ne ferai pas tout le champ.

Je me dis demain, il a juste besoin étalement et jeudi midi quand il faudra un tournant bien, mon dos doit être bien sur la voie de la guérison. La mise en balles peut-être plus intense. Si tout va bien, je vais passer mon exigence minimale de 100 balles de foin pour l'hiver prochain.

The fields

Here is a quick map to show the fields in my little small holding. I've re-numbered them as things have changed a lot recently! The buildings are as follows:
A - My house "Quélébu"
B - My barn
C - Paul's barn "Le Sarrach"
D - The latest barn I have use of, belonging to the Larchers.
As an indication of scale, fields 4, 5 and 6 total about 3.75 acres or 1,5 hectares. Pretty much everything outside of my 10 fields is broadleaved woodland of varying degrees of maturity.
Quélebu is the highest point and the land falls to the West and South.

A sleepless night last night with my seized back, during which I read an entire book "We die alone" by David Howarth. An un-put-downable account of Jan Baalsrud's epic escape to Sweden through the Artic during WWII.

Voici une carte rapide pour afficher les champs dans ma petite exploitation. J'ai re-numérotées comme les choses ont beaucoup changé récemment! Les bâtiments sont les suivantes:
A - Ma maison "Quélébu"
B - Mon grenier
C - La grange de Paul "Le Sarrach"
D - La dernière grange J'ai l'utilisation de, appartenant aux Larchers.
À titre d'indication d'échelle, les champs 4, 5 et 6 au total environ 1,5 hectares. A peu près tout en dehors de mes 10 champs est foret de différents degrés de maturité.
Quélebu est le point culminant et la terre est en pente à l'Ouest et du Sud.

Une nuit d'insomnie la nuit dernière avec mon dos saisi, au cours de laquelle j'ai lu un livre entier "Nous mourir seul» par David Howarth. Une histoire d'évasion épique a la Suède par Jan Baalsrud en travers l'Arctique au cours de la Seconde Guerre mondiale.

lundi 5 juillet 2010

That's torn it!

My back has been slowly getting better and this morning I set to clearing the latest and last new field. This one is at Le Sarrach close to Paul's field and barn. It too has a barn which I can use. I'll post a map of all the fields later as even I'm getting confused as to which one is which as I now have 10 fields totalling 3,3 hectares (7.5 acres).

The new field is full of metre high dense bracken so a few days ago I scythed it down to 6 inches or so, and today with the topper on the tractor I got it all down to a few centimetres high. There are some fallen trees to clear (surprise, surprise) so I went down with the chainsaw. Bad mistake - within a few minutes I put my back out again - badly. It took 30 minutes to stagger back to the house. Some pain killers and muscle relaxants that Justin gave me (but I had been reluctant to use) were downed and after a hot shower I laid down on the hard floor. 30 minutes later I could hardly get decided it was better to keep the back moving. A very slow and delicate stroll down to the barn and I found a lovely grisette mushroom which will go well with the cep and chanterelles I got yesterday.
I'm DEFINITELY taking it easy for a few days and the chainsaw is out of bounds!

Mon dos a été lentement s'améliorer et ce matin je me mis à dégager le dernier nouveau domaine. Celui-ci est à proximité de Le Sarrach (la grange de Paul). Il a aussi une grange que je peux utiliser. Je vais envoyer une carte de tous les domaines, même plus tard, j'ai maintenant 10 domaines totalisant 3,3 hectares.

Le nouveau Pré est pleine de fougères denses et un mètre de haut alors il y a quelques jours je l'ai fauchée à 15cm, et aujourd'hui avec le girobroyeur sur le tracteur, je l'ai obtenu tout jusqu'à quelques centimètres de haut. Il y a des arbres tombés pour déblayer (quelle surprise) alors je suis allé avec la tronçonneuse. Grave erreur - dans quelques minutes, je blesse mon dos à nouveau - mal. Il a fallu 30 minutes pour décaler vers la maison. Certains analgésiques et de relaxants musculaires que Justin m'a donné (mais j'avais été réticents à utiliser) ont pris et après une douche chaude j'ai posé sur le sol dur. 30 minutes plus tard je pouvais à peine me lever ... alors décidé qu'il était préférable de garder le dos en mouvement. Une très lent et délicat promener le long de la grange et j'ai trouvé un champignon grisette belle qui ira bien avec les cèpes et les girolles j'ai eu hier.

vendredi 2 juillet 2010

Birthday bash

A disappointing day in the mountains on Wednesday with low cloud and humidity, but good company on a wander up to the Etang Reglisse.
Myla and I

Yesterday was Myla and Thea's first birthday, so I spent the day with Justin, Emily and Sarah (who's staying there) celebrating. The twins had they're first ever paddling pool adventure (though at 3m diameter and 75cm deep it was more of a swimming pool). The only surviving bottle of Quélébu Champagne from the first batch was also opened and tasted great. In stark contrast to the first batch of exploding bubbly the second batch appears to be flat.

After spending most of last week with back problems, Nina's friend Geneviève gave me the most amazing combination of massage and shiatsu on Monday night and sorted it out. Collecting the bales and baler early yesterday morning put it out again. Some scything this morning seems to have eased things a little.

Le mercredi une journée décevante dans les montagnes avec des nuages bas et de l'humidité, mais en bonne compagnie sur une balade à l'etang réglisse.

Hier, c'était le premier anniversaire de Théa et Myla, alors j'ai passé la journée avec Justin, Emily et Sarah (qui est en vacances à chez Justin) à la fête. Les jumeaux ont leur première aventure à la piscine. Le seul survivant bouteille de Champagne Quélébu du premier recolte a été ouvert et goûté grande. En contraste avec la premiere recolte explosante des bouteilles de la deuxième série semble être sans gaz.

Après avoir passé la plupart de la semaine dernière avec des problèmes de dos, l'ami de Nina Geneviève m'a donné la combinaison la plus étonnante de massage et shiatsu. Mais quand j'ai ramassé des balles et la botteleuse hier matin, j'ai le mettre à nouveau. Certains fauchage, ce matin, semble avoir diminué un peu les mals.